anal sex videos
free sex porn
adult cartoons
lesbian porn
free hot sex videos
natural tits
Image1



          Bienvenue sur le site de l'Association d'information et de défense
________  des Propriétaires des parcs de la Grière - Clémenceau (APGCLEM)

PDFImprimerEnvoyer

Assemblée Générale Ordinaire Juillet 2011

Compte –rendu de l’Assemblée générale ordinaire

de l’Association de Défense et d’Information des Propriétaires

des Parcs La Grière – Clémenceau (APGCLEM) du 30 juillet 2011

 

  1. 1. Introduction :

 

Quorum : sur les 325 adhérents de l’APGCLEM, 153 des 265 membres à jour de leur cotisation, étaient présents ou représentés : le quorum de 134 était donc atteint.

Le Président Yves Brion ouvre la séance à 10h00.

Après avoir remercié le Père Curé Yves Bernard pour son accueil dans l’enceinte de la chapelle, il fait part du décès de : Louis d’Haussy, ancien Trésorier de l’Association, Germain Brajou, Madame Gomaz  et Jean-Claude Lesueur, membres de notre association.

Il a remercié également de leur présence Monsieur Gella, Président de l’Association du Phare, et Madame Laurence Ferré, Présidente de l’APELT.

Il transmet les excuses du Vice – Président Jacques Leflon absent pour raison de santé.

 

2.  Rapport moral :


- Défenses douces :

La commune a poursuivi la mise en place de ces défenses douces (pieux en bois et bottes de paille) à partir de la plage de La Grière vers Sainte Anne. Lors de la réunion de la Coordination des parcs de la Grière le 23/10/2010, le Maire s’est engagé à ce qu’elles ne soient pas systématiquement démontées en fin de saison. L’économie sensée être réalisée sur le coût des ganivelles en les démontant ne semble pas démontrée, d’autant plus qu’à présent la municipalité s’est équipée d’une machine enfonçant les pieux plus profondément.

- DHI et Xynthia :

L’étude menée par la société DHI sur le transit sédimentaire le long du littoral tranchais constitue une base non négligeable et doit être poursuivie en modélisant les effets Xynthia même s’ils ne sont pas récurrents.

- Embarcadère :

Différents essais ont été menés et sont encore en cours au niveau de l’embarcadère : les enrochements ont provoqué un affouillement en direction de l’ouest, les pieux en bois n’ont pas vraiment apporté d’amélioration pour la mise à l’eau des annexes ; le président a suggéré, à l’instar de ce qui se fait à l’Ile d’Aix par exemple, d’étudier la mise en place d’une navette permettant aux propriétaires de rejoindre facilement leurs bateaux. L’aménagement prévu sur la plage « Flandres Dunkerque »: poste de secours, chenal de mise à l’eau pour annexes devra tenir compte des emplacements de parking qui ne correspondent absolument pas au stationnement de remorques pour annexes en particulier et plus généralement du type de fréquentation de cette plage qui est exclusivement familiale. De plus la mise à l’eau d’annexes légères ne serait pas plus aisée qu’à l’embarcadère par houle formée.

- Protection de la dune :

La clôture du cordon dunaire propriété de la municipalité, n’a pas encore été remise en état. L’ONF demande une somme de l’ordre de 200.000 euros d’où le souhait de la municipalité de poser des ganivelles alors que L’APGCLEM est en faveur d’un grillage beaucoup plus discret vu de la plage. Les pins morts au bout du parc situés à droite de la piste cyclable à la suite du passage de Xynthia ont été abattus. Il en reste quelques uns sur la partie gauche de la dune. Il serait souhaitable que l’ONF envisage de mettre en place de nouvelles plantations de pins sur cet espace maintenant dégagé.

- Remise en état des descentes et passages en bord de mer :

Les descentes de l’Avenue de l’Océan et de l’Atlantique ont été remises en état et les enrochements ont été renforcés.

- Pistes cyclables :

Dans le cadre du réaménagement de l’avenue de Verdun, le chemin existant entre le parc Clemenceau et le grand parking du Maupas a été réaménagé. Au niveau de La Grière, un espace mixte pour les cyclistes et les piétons a été aménagé dans la continuité et le style agréable des aménagements de La Tranche centre. Pour l’instant, ceci n’a pu être prolongé dans le centre de La Grière du fait d’un rétrécissement de la voie : une des solutions à l’étude est le passage par l’Allée des Mimosas sachant que cette mise en place entravera le stationnement latéral. Cette piste, si elle existe, devrait être matérialisée uniquement par un marquage au sol à l’exclusion de tout autre marquage.

- Les « paillotes » :

Pour l’instant, la gestion des paillottes est toujours du ressort de la DDTM (Direction Des Territoires et de la Mer, ex DDE Marine). Une décision sera prise en 2012.

- Coordination des Présidents des Parcs :

En ce qui concerne la Coordination des Présidents des Parcs, il fait remarquer que même si elle n’est pas satisfaisante, elle représente un outil de discussion avec la municipalité. C’est pourquoi l’APGCLEM continuera à y participer.

- Le Plan de Prévention contre les Risques d’Inondation ou PPRI

Le rapport concernant les risques de submersion et d’inondation au niveau de la commune devrait être rendu fin 2011.

 

3. Rapport financier par Olivier Payenneville :

Le trésorier présente les comptes de l’Association en commentant un document remis en séance : la trésorerie est saine (38 000€ disponibles). Il constate un résultat positif de 1.009,47€ pour l’exercice 2010. Cette disponibilité de trésorerie devrait permettre à l’association de faire face aux dépenses éventuelles d’avocat ou d’expert en cas de conflit impactant la sauvegarde de ses intérêts (cahier des charges, défense du littoral).

Le document afférent au rapport financier est joint en annexe.

Le rapport moral, le rapport financier et le maintien de la cotisation à 10€ sont approuvés à l’unanimité.

 

4. Le point sur le site APGCLEM par Alain Truchaud :

L’installation du site a coûté 2070 euros en 2010 ; la maintenance annuelle est de 70 euros environ. L’outil est actuellement parfaitement maîtrisé avec l’aide de mon épouse Florence.

Il est envisagé de mettre en œuvre de nouvelles applications comme la Newsletter et le forum ; il est rappelé que ces applications n’entraînent en aucun cas la divulgation des adresses mail.

Pour qu’un maximum de personnes puisse participer et afin de réaliser des économies pour l’Association et de simplifier la gestion des cotisations, il est demandé à tous les membres qui possèdent une adresse mail de la communiquer au bureau à toute occasion d’échange sans omettre de signaler les changements éventuels.

 

5. Questions et remarques du public :

 

Les questions concernant l’ex hôtel des Pins, la zone de la PEP, l’hôtel Le Rêve, la zone de La Corba et les descentes des embarcations seront explicitées par M. le Maire et son équipe.

 

  1. Suite à la circulation des voitures, les passages piétons matérialisés par des pavés, s’encrassent et deviennent moins lisibles. La municipalité consciente du problème les a fait nettoyer.
  2. A la demande d’un membre, les membres présents du bureau de l’APGCLEM ont été présentés par le président.
  3. Des explications concernant la réserve financière disponible ont été apportées par le président, puis le trésorier (cf supra).

 

6. Composition du bureau de l’APGCLEM

Suite au départ de notre trésorier Olivier Payenneville, le bureau a coopté pour le remplacer. Jérôme Poirier – Coutansais, diplômé d’expertise comptable, qui se présente en expliquant sa motivation.

D’autre part, le Président signale que plusieurs membres du Bureau ont dépassé la durée de leur mandat de trois ans. Il fait appel à d’autres candidatures : personne dans l’Assemblée ne se signale. En conséquence, il lui demande de renouveler les mandats arrivés à échéance, ce qui est approuvé à l’unanimité.

La liste des membres du nouveau bureau élus pour trois ans est jointe en annexe.

 

A 11h00, le président accueille Monsieur Serge Kubryk, Maire de la Tranche sur Mer, accompagné de trois de ses Adjoints Messieurs Dominique Gonnot (premier adjoint, vice – président de la commission « Environnement et développement durable », Hubert Cortezi (vice-Président commission Urbanisme et entretien voiries) et Christian Danigo (vice – président de la commission « Emploi, logement, fêtes et cérémonies officielles »).

 

7. Dialogue avec l’équipe municipale :


       a. Le Maire confirme l’étude en cours concernant la continuation de la piste cyclable.
       b. Les canalistions d'eau de Ste Anne vers le centre ville sont en cours de réaménagement.
    c. Balnéothérapie : quatre projets ont été présentés, à côté de la piscine ; la décision sera prise en septembre.
       d. La PEP : suite au refus des projets précédents, un nouveau projet est en cours d’élaboration.
     e. Mise à l’eau des annexes à hauteur de le Place Flandre – Dunkerque : création d’un chenal provisoire utilisable en cas de grande houle.
      f. L’embarcadère : il sera rehaussé d’1,20m, avec un accès pour handicapé, ce qui induit la disparition de la cale actuelle. Des tests sont en cours, et des études seront menées par la DDTM. Les résultats seront examinés et le Maire s’engage à ce que les décisions soient prises en concertation avec les responsables des parcs et en tenant compte des études hydro-sédimentaires.
     g. Le Maire rappelle que le nouvel article du code 2010 donne priorité absolue aux piétons et aux vélos dans les zones 20-30 km/h sans qu’un marquage ne soit nécessaire (à l’exception des entrées et sorties de zone bien sûr), ce qui implique la plus grande prudence aux automobilistes. Toutefois, un balisage spécifique a été mis en place afin de matérialiser les cheminements entre le centre-ville et les extérieurs.
    h. La municipalité a pris note de la demande concernant le passage entre l’Océan et les Nolleaux : rapprocher les pieux ou créer une chicane pour faire ralentir et ne permettre que le passage des vélos. De plus, mettre en place une barrière pour dégager un espace derrière les bancs avenue de l’Océan.
    i. Suite à Xynthia, les risques de submersion marine et d’inondation ont été reconsidérés. En particulier, une digue devrait être construite au niveau de la BelleHenriette. Des protections efficaces et esthétiques contre la mer ont été réalisées sur la plage des Génerelles ; par contre, sur la zone de Ste Anne, des protectionsillusoires et inesthétiques ont été réalisées par des particuliers du fait d’un vide juridique.
    j. Ramassage des déchets : pour le verre, le système va être changé (bruit, risque pour le personnel…) ; pour les déchets verts, certains demandent si un ramassage périodique pourrait être organisé pour encourager les propriétaires à nettoyer leurs jardins, limitant ainsi le risque d’incendie toujours latent. En effet, un incendie s’est déclaré en juin ; heureusement, un propriétaire était présent qui, tout en intervenant, a prévenu les pompiers limitant le sinistre à, quelques pins brulés. Le Maire rappelle que ceci fait partie du plan communal de sauvegarde qui sera transmis à la préfecture fin septembre. Il est proposé par le président de mettre à la disposition résidents tant permanents que secondaires (moyennant finances) des sacs pour « déchets verts » en papier dont la collecte pourrait se faire une fois par semaine à l’instar de ce qui se pratique dans d’autres communes où résident les adhérents de l’association.
    k. Pour l’hôtel Le Rêve, deux projets concernant les deux terrains sont en cours.
   l. Intercommunalité : un accord a été trouvé avec le Pays de la Mer (La faute, l’Aiguillon, La Tranche et Luçon), très intéressant pour des mutualisations mais aussi pour des projets communs de développement économique entre l’arrière pays disposant d’entreprises et le front de mer.
   m. Le Maire signale qu’à partir du 22 Août, une enquête publique concernant le parc naturel marin sera consultable à la Mairie.
   n. Le vendredi 12 août 2011 se dérouleront les traditionnelles « olympiades tranchaises ». La course pédestre empruntera les avenues des Tulipes et Charles Chauveau.

 

8. Conclusion : à 12h 15, le président clôt la séance, et après avoir remercié M. le Maire et son équipe pour leur présence active et les travaux effectués depuis l’AG 2010, il invite les participants à poursuivre la discussion autour d’un verre avant de se séparer.

 

Petit rappel sur l’intitulé de l’Association : « Association de Défense et d’Information des Propriétaires des Parcs La Grière-Clemenceau » (APGCLEM).

Il semble en effet utile de préciser ce qui s’entend par « Défense » des Propriétaires des Parcs. Il ne s’agit pas de substituer aux organismes officiels en charge de la protection de la dune mais de veiller, pour l’Association, à ce que tous les moyens soient mis en œuvre pour répondre à cette défense par ces mêmes services.

 

 

 

 

 

Fait à La Tranche le 20 Août 2011

 

 

La Président                                                                                            Le Secrétaire Général

joomla template