Publié le 27 mars 2015

La chronique de la Présidente

Bonjour à tous,
Le printemps arrive et avec lui la nouvelle édition du magazine de la Tranche sur mer ! Donc quelques informations avant votre retour à La Grière :
Pas d’augmentation des impôts locaux mais parkings payants un peu partout (voir actualité précédente).
La Grière continue sa mue ; le loueur de vélo a repeint ses murs en gris bleu et l’Oceanide a maintenant des piliers couleur fraise! Hélas, la vitrine du libraire reste noire, le bâtiment a des problèmes de structure et on ne sait pas ce qu’il va se passer. Autrement, les commerçants à La Grière comme au centre de La Tranche s’activent pour une ouverture le weekend de Pâques .
Pour le côté négatif et triste, l’Office National des Forêts (0NF) fait de grosses coupes dans la forêt de pins. Vous avez surement vu l’été dernier celle située à proximité du nouveau lotissement de La Terrière que l’on traverse en revenant de la plage ; maintenant, c’est sur les 2 côtés de la route entre le phare et La Terrière !! La repousse naturelle est favorisée sauf qu’il n’y a aucun entretien et qu’il va y pousser un « fouillis » de végétaux qui vont probablement étouffer les petits pins ! Je ne peux que vous encourager à adhérer au collectif de défense de la forêt qui vient de se former :                                                                                                                                                                              (http://www.touche-pas-a-ma-foret.blog4ever.com )
Il y a eu beaucoup de monde ce weekend pour voir « la marée du siècle ». Grâce à un vent du Nord bien établi qui a « aplati » les vagues, notre plage au Sud a été épargnée. Nous avons même récupéré du sable si bien que les ganivelles sont à moitié enfouies.

A bientôt sur la plage, Dany Beekman.

Publié le 27 mars 2015

Impôts réduits et parkings payants

Dans sa séance du vendredi 20 mars, le conseil municipal a débattu et voté les points suivants.

Baisse de 2 % de la fiscalité locale. Le conseil a voté à l’unanimité la baisse de 2 % des taux d’imposition des taxes directes locales. La base étant élargie, il n’y aura pas de baisse des produits fiscaux attendus (pour un total de 3 390 530 €). Les nouveaux taux seront : taxe d’habitation 8,15 %, foncier bâti 14,42 %, foncier non bâti 35,13 %.

Emplois saisonniers. Le conseil a adopté le plan de recrutement des emplois saisonniers pour la saison 2015. Ce plan représente un total de 162 mois de travail. Il concernera 59 agents saisonniers qui interviendront au centre technique municipal, à la police municipale, à la surveillance des plages, à l’encadrement du centre aéré, au camping municipal, à l’animation sportive, ou aux parkings à barrières, pour des périodes allant de deux à six mois, suivant les postes.

  1. Le conseil a voté les tarifs des parkings payants, du 13 juin au 31 août (trois votes contre, et une abstention). Pour les parkings de l’école de la mer, du Pavillon de l’Aunis et de la Grière (zone payante avec horodateur), et les parkings Stella-Maris et Boiral (parkings munis de barrières), les tarifs seront les suivants : de 8 h à 11 h, gratuit ; de 11 h à 20 h, première heure, 0,25 € le quart d’heure ; de la 2e heure à la 9e heure, 0,50 € le quart d’heure. De 20 h à 24 h, gratuit. De minuit à 8 h, 0,50 € le quart d’heure.

Parkings de la plage centrale, du Maupas et la Terrière plage. Ces parkings munis de barrières seront désormais payants. De 9 h à 20 h, 0,20 € le quart d’heure. De 20 h à minuit, gratuit. De minuit à 9 h, forfait de 2 €.

Le tarif pour perte de ticket sur les parkings à barrières est fixé à 30 €.

Une zone bleue limitée à une heure de stationnement maintenue pour les rues de l’Hôtel-de-Ville, Jules-Ferry, et Maurice-Samson (sur la portion comprise entre la rue de l’Hôtel-de-Ville, et l’avenue de la Plage), jusqu’à la mise en service de la voie cyclable. La réglementation de la zone bleue s’applique toute l’année.

Des dispositifs d’abonnements pour l’utilisation des parkings seront proposés aux professionnels et à leurs salariés, ainsi qu’aux personnels de la mairie et de l’office de tourisme.

Publié le 3 février 2015

Le Préfet explique les plans de prévention

PPRI, PPRL, de quoi s’agit-il ?
Le plan de prévention des risques d’inondation et le plan de prévention des risques littoraux sont des documents officiels émanant de l’État. Ils sont destinés à évaluer les zones pouvant subir des inondations (PPRI) ou les plus exposées au risque de submersion marine (PPRL). Ces documents définissent notamment les règles de constructibilité dans ces zones. Une fois adoptés, les maires des communes sont tenus de suivre ces plans à la lettre. Sur les 282 communes vendéennes, 105 sont concernées par ces plans. Soit une population de 273 500 habitants. Cinq PPRI ont déjà été adoptés : Sèvre nantaise (mai 2004) ; Lay amont (février 2005) et Vendée (août 2008), L’Aiguillon-sur-Mer (juillet 2012) et La Faute-sur-Mer (août 2012). Sept PPRL (Noirmoutier, Bourgneuf-en-Retz, Pays de Monts, Pays d’Olonne, Pays talmondais, Bassin du Lay, Sèvre niortaise) et un PPRI (Lay aval) sont actuellement en cours d’élaboration.

Comment s’élabore un plan de prévention des risques ?
Un plan de prévention se construit en quatre temps.

–        Première étape : l’élaboration de la carte des aléas qui va matérialiser les zones inondables. Les conseils municipaux et les communautés de communes sont obligatoirement consultés. Les avis de la chambre d’agriculture et du centre national de la propriété forestière sont recueillis lorsque le projet de PPR impacte les usages ou l’exploitation des terrains agricoles ou forestiers. Cette carte distingue trois zones : une zone rouge où toute construction est rigoureusement interdite. Une zone bleue où l’on autorise les constructions sous réserve de respecter certaines prescriptions. Une zone blanche, non réglementée.

–       Deuxième étape, la concertation sous la forme de réunions publiques. Il s’agit d’expliquer plus que de négocier, même si des modifications peuvent être acceptées à la marge ainsi que l’explique le préfet Jean-Benoît Albertini :« A ce stade, nous sommes dans une période de cristallisation »… Il y a des intérêts fonciers et personnels très lourds en jeu …Il faut pouvoir argumenter et expliquer tel ou tel classement … le préfet et les services de l’État seront en première ligne et devront faire preuve de pédagogie… ainsi, la zone rouge est systématiquement interprétée de manière négative, il est vrai qu’ il est hors de question de construire mais il y a des aménagements possibles : par exemple, la surélévation et l’extension limitée des constructions existantes seront autorisées sous réserve de prescriptions de construction. » Pas question non plus de se précipiter. Le préfet veut prendre son temps pour expliquer : « On me reproche de ne pas aller assez vite. Je revendique ce tempo. Je préfère passer plus de temps en concertation plutôt que de voir traiter des contentieux par le tribunal administratif …».

–       Troisième étape, une enquête publique est lancée : « Nous essaierons de les organiser pendant les vacances pour que les résidents secondaires puissent y être associés. » Et c’est à l’issue de cette enquête que le projet de PPRL, éventuellement modifié, sera approuvé par arrêté préfectoral.

–       Quatrième étape, adoption des plans de prévention : « les derniers à être approuvés seront les PPRL Pays de Monts, Pays d’Olonne et Pays talmondais. Ils le seront lors du premier trimestre 2016 ».
D’après un article paru dans Ouest France le 29 janvier 2015, édition Sables d’Olonne.

Publié le 20 décembre 2014

Les voeux de la Présidente pour 2015

Chers adhérents de l’APGCLEM, chers Amis,

C’est avec grand plaisir que je vous présente au nom du conseil d’administration tous mes Meilleurs Vœux. Je vous souhaite que, après une « trève des confiseurs » bien méritée des fêtes de fin d’année, 2015 soit pour chacun d’entre vous une grande année avec bien sur santé et bonheur pour vous et vos proches.

J’espère que beaucoup d’entre vous nous suivent sur le site web APGCLEM : depuis le mois de juin, nous avons mis en place une nouvelle version du site, plus compacte et intuitive que la précédente, et surtout plus fiable. Merci de suivre les actualités et autres informations sur www.apgclem.com.

Nous avons continué à suivre avec vigilance les dossiers nous concernant, en particulier celui des ganivelles que nous voulons conserver afin que nos dunes continuent à se reconstruire ; à noter que la municipalité a laissé les ganivelles en place.

Les présidents de parcs de la Tranche ont rencontré le maire, M. Serge Kubryk, ainsi qu’une partie de son équipe le 28 octobre. Nous avons chacun des revendications particulières, mais nous sommes unis dans la demande de défense du littoral et la protection du cordon dunaire. Le compte-rendu de cette réunion est en cours de finalisation.

Nous avons participé à une première réunion d’information le 18 novembre dernier  le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) : nous y sommes très attentifs car les délimitations en zones plus ou moins exposées au risque de submersion peuvent avoir un impact direct sur les propriétés concernées par les risques les plus élevés.

Nous suivons également de près l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU), dont on sait qu’il est conditionné en partie par le PPRL : une première réunion a lieu fin décembre et l’enquête publique préliminaire devrait être conduite au printemps prochain. Sur ce dossier, l’APGCLEM défend la spécificité des parcs car il semble possible de moduler le PLU en fonction des zones.

En conclusion, des sujets très importants, qui peuvent avoir un impact direct sur les parcs Clémenceau et La Grière, sont en cours avec une année 2015 décisive. Pour être représentatif dans les réunions et instances, le bureau a besoin du plus grand nombre possible d’adhérents : pour cela, n’hésitez pas à convaincre vos voisins et relations à adhérer à l’APGCLEM. De plus, comme d’habitude, votre participation et la bonne volonté des uns et des autres sont nécessaires et accueillies avec plaisir.

Pour renouveler votre adhésion ou adhérer pour la première fois, cliquer sur le lien suivant : appel à cotisation 2015

Avec tous mes voeux pour un joyeux Noël et une excellente année 2015 et je vous donne rendez vous l’été prochain.

Danielle Beekman

 

Publié le 7 novembre 2014

Décès de Michel Pain

 

MPainsite- copie

 

Michel Pain est décédé dans la nuit de mercredi dernier des suites d’une longue maladie qu’il a combattue avec un courage hors du commun, sans cesse soutenu par son admirable épouse Simone.

Ses obsèques auront lieu le lundi 10 novembre à 10h30 en l’église de La Tranche sur Mer.

Il était notre ami et, malgré ses souffrances, il ne s’est jamais départi de son humour décapant mais sans aucune méchanceté et nos visites auprès de lui malade étaient non pas une obligation mais une joie et un plaisir.

Au niveau de notre Association, chacun des membres se souvient de lui en tant que créateur et animateur inventif pendant sept ans du site web de l’APGCLEM.

Ce que l’on sait moins, c’est son travail de fourmi pour reconstituer l’histoire et le « patrimoine » de nos parcs, en allant rechercher à la source les traces de la création du cahier des charges et les premiers plans du parc Clémenceau.

Nous ne l’oublierons pas.

Publié le 7 novembre 2014

Réunion PPRL le 18 novembre

Suite à la tempête Xynthia, le Préfet de la Vendée prescrit l’établissement d’un Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL )sur votre commune, par arrêté du 22 février 2012. Les études d’aléas, qui ont été menées de façon concertée avec les acteurs locaux depuis cette date, ont permis d’élaborer un projet de PPRL.

Ce projet de plan de prévention des risques littoraux (PPRL) « Bassin du Lay » sera soumis à la concertation publique du 17 novembre 2014 au 16 janvier 2015.

Plusieurs réunions publiques d’information seront organisées à l’attention des habitants des communes concernées :

le mardi 18 novembre 2014

à 19 h00

Espace culturel du Clouzy à Longeville-sur-mer

Il est important que de nombreux habitants de La Tranche sur Mer y participent.

L’information complète est disponible sur le site de la Mairie de La Tranche, rubrique Vie pratique, sous-rubrique Actualités, PPRL – Réunion publique d’information. L’info est donc directement disponible à partir du site.

Pour accéder directement à linformation, le lien direct est:

http://www.latranchesurmer.fr/spip.php?article1364

 

Publié le 5 octobre 2014

Se défendre contre la chenille processionnaire du pin

Pour se défendre il faut connaître l’adversaire : c’est pourquoi nous joignons à cet article un schéma de la Fédération Départementale des Groupements de Défense Contre les Organismes Nuisibles (www.fdgdon85.fr).

Où en sommes-nous à La Tranche sur mer : Contrairement à ce qui avait été annoncé lors de la dernière AGO, le préfet ayant interdit le traitement par voie aérienne (hélicoptère), la municipalité s’est tournée vers un traitement des pins bordant la voie publique depuis le sol par pulvérisation depuis un véhicule d’un liquide.

Ce procédé, déjà utilisé à La Grière, est peu efficace sur les grands pins et ne concerne pas les pins situés dans les propriétés.

Autres méthodes : échenillage en coupant l’extrémité des branches où se développe le cocon, « tir au fusil !!! » et enfin il est possible de traiter par un produit du commerce, le Forzay 34B, produit biologique à base de Bacillus thuringiensis.

 

Bonne chasse et bonne chance !

cycle chepro

 

Publié le 3 octobre 2014

Le compte – rendu de l’AGO 2014 est sur le site

Le compte-rendu est dans la rubrique « Dernière AG ».

Ci-joint quelques photos souvenir.

P1190195P1190196P1190204(2)P1190207

Publié le 28 août 2014

Les écureuils de La Grière

Publié le 11 août 2014

Article Ouest-France sur notre AGO 2014

Le journal Ouest-France ayant publié le mercredi 8 Août un résumé de notre AGO, il nous a semblé intéressant de le présenter sur notre site :

le-maire-lassemblee-generale-du-parc-clemenceau

L’assemblée générale des résidents des parcs Clemenceau et la Grière, présidée par Danielle Beekman, s’est tenue le samedi 2 Août à la chapelle de la Grière. 85 personnes étaient présentes et ont pu échanger avec le maire Serge Kubryk, et Jacques Gautier, adjoint en charge de l’urbanisme, voirie, travaux et sécurité des bâtiments et du sport.

Comme chaque année, les questions qui préoccupent les résidents sont liées à la défense des dunes, la circulation et le stationnement, les mouvements de sable sur les plages de la Grière, l’effacement des réseaux.

Pour la lutte contre la chenille processionnaire du pin, une réunion se tiendra à Longevillle-sur-Mer le 7 août et la reprise des traitements aériens est envisagée. Les nuisances (bruit, stationnement) engendrées par les animations nocturnes telles que les marchés ou les spectacles ont aussi été évoquées.

La recrudescence des démarchages à domicile, pour des travaux de nettoyage des façades ou des toitures a également été signalée. Le recours aux entreprises locales est conseillé par la mairie.

Le maire a également fait un tour d’horizon des projets sur l’ensemble de la commune (balnéo, tennis, voies cyclables, hôtel du Rêve…)